• Français  | 
  • WEST  | 
Soutenance de thèse Olivier Février
Olivier Février
Thu, Nov. 17th 2016, 14:00-19:00
Salle René GRAVIER 506 rdc, CEA Cadarache

 

Avis de Soutenance 

Olivier FEVRIER 

ENERGIE, RAYONNEMENT ET PLASMA 

Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Modélisation globale du contrôle des îlots magnétiques dans les tokamaks

Soutenance prévue le jeudi 17 novembre 2016 à 14h00
Lieu :   CEA Cadarache Salle René Gravier - Bât. 506 13108 Saint Paul-Lez-Durance cedex France 

Composition du jury proposé 

 

M. Olivier SAUTER

 

 

École Polytechnique Fédérale de Lausanne

 

Rapporteur

M. Piero MARTIN

 

 

Université de Padoue

 

Rapporteur

M. Frédéric IMBEAUX

 

 

CEA

 

Examinateur

M. Hinrich LüTJENS

 

 

CNRS

 

Examinateur

M. Patrick MAGET

 

 

CEA

 

Encadrant CEA

M. Peter BEYER

 

 

Université d'Aix-Marseille

 

Directeur de these

 

Résumé :  

 

Dans les plasmas de tokamak peuvent se développer des instabilités MHD (Magneto-Hydro-Dynamique) se manifestant sous la forme d’îlots magnétiques qui réduisent le confinement. Ces îlots peuvent être contrôlés par la génération localisée de courant dans le plasma. Dans cette thèse, nous nous intéressons à la modélisation des îlots magnétiques et de leur contrôle en utilisant une description fluide (MHD) du plasma, à l’aide du code XTOR. Nous détaillons l'inclusion d'une source de courant au sein du modèle MHD, ce qui nécessite l'ajout d'une équation supplémentaire pour modéliser la propagation de la densité de courant le long des lignes de champ magnétique. Cette implémentation est ensuite vérifiée sur la base de modèles analytiques, nous permettant de retrouver l'influence de paramètres tels que la largeur du dépôt ou son désalignement. Nous avons mis en évidence des effets non-décrits par les modèles asymptotiques, liés à la nature de la localisation spatiale de la source de courant. Nous nous sommes ensuite intéressés aux stratégies de contrôle envisageable pour la suppression des îlots. Nous avons ajouté au sein du code XTOR un système de contrôle qui ajuste le dépôt de courant selon les stratégies choisies. Des simulations MHD non-linéaires des différents de schémas de contrôle ont été effectuées, et les différentes stratégies comparées, permettant de préciser pour chacune une gamme d’intérêt.

 

 
             

 

 

Contact : vi214773

 

Tableau d'affichage des mémoires de thèse »

Retour en haut