• Français  | 
  • WEST  | 
L'intéraction entre le tungstène et les électrons suprathermiques est-elle de nature à impacter l'interprétation des mesures X-mous sur WEST ?
Didier VEZINET
Mon, Jun. 16th 2014, 09:30-11:00
Salle des Maquettes Bât 506 pièce 130, CEA Cadarache

Résumé :

Lors d'une injection de tungstène dans un choc de Tore Supra chauffé uniquement par onde hybride, le champ d'émissivité X mou s'est révélé asymétrique poloidalement (plus fort du côté fort champ).

Cette asymétrie, qui n'entre dans le cadre théorique d'aucun des 'types'

d'asymétries X-mou identifiés à ce jour (NBI et ICRH), fait écho à un phénomène similaire observé sur le champ d'émissivité X dur sur Tore Supra.

Nous explorons donc la piste suivante : le tungstène injecté intéragit-il significativement avec les électrons suprathermiques créés par le chauffage LH ? Si oui, cette intéraction explique-t'elle l'asymétrie X-mou observée ?

En nous basant sur les resultats du travail en cours, nous verrons que cette intéraction permet bien d'expliquer une partie de l'asymétrie observée.

Nous présenterons les processus dominants à l'oeuvre et discuterons les origines possibles de l'écart restant entre la simulation et l'expérience.

S'ensuivra une discussion ouverte sur les conséquences de ces résultats pour WEST, autour notamment de l'interprétation des mesures X-mou, mais aussi des besoins en termes de simulations.

Contact : VP116120

 

Le dossier des présentations »

Retour en haut