• English  | 
  • WEST  | 
Bien avant ITER… naissance de la fusion nucléaire
Uriel Frisch, Membre de l'Académie des sciences
Observatoire de la Côte d'Azur, Université Côté d'Azur
Mercredi 28/06/2017, 18h30-20h00
Hôtel de Ville, Salle des Etats de Provence. Aix en Provence

« Si l'énergie des étoiles est effectivement utilisée librement pour entretenir leurs immenses fourneaux, nous nous rapprochons peu à peu de la réalisation de notre rêve : contrôler cette puissance latente pour le bien-être de la race humaine …. » écrivait en 1920 Arthur Eddington.

En 1911 Paul Langevin observe que la relation d'Einstein E = mC2, liant la masse m, l'énergie E et la vitesse de la lumière C, permet d'interpréter les légers écarts à loi de William Prout (1815). Cette dernière affirme que les masses atomiques des éléments chimiques sont presque des multiples entiers de la masse atomique de l'atome d’Hydrogène, qui serait la brique élémentaire des éléments. Selon Langevin, un très léger défaut de masse lors de la fusion de deux éléments légers en un élément plus lourd pourrait conduire à un très grand dégagement d'énergie. Jean Perrin, en 1919, voit là le mécanisme qui permet au Soleil et aux étoiles de briller pendant des milliards d'années. Arthur Eddington, stimulé par les mesures ultra précises de nombreuses masses atomiques effectuées par Francis Aston (1919), reprend ces idées en 1920.

Le conférencier retracera les tout débuts de l’histoire de la fusion qui permettront de mieux comprendre la construction aujourd’hui du réacteur de recherche international ITER.

 

 

Cette conférence est organisée dans le cadre du Festival de Théorie qui se tiendra à Aix en Provence du 26 juin au 20 juillet : http://www.festival-theorie.org/

Contact : SG165549
Retour en haut