• English  | 
  • WEST  | 
La C10 s'appellera Annie   

img

Validée suite à une batterie de test à froid mi-février, la première bobine supraconductrice de JT-60SA porte un nom depuis le 6 avril 2016 !

La C10, réalisée sous la supervision du CEA, à Belfort par General Electric a été « baptisé » le 6 avril à Saclay et s’appelle maintenant  « Annie ». Lors d’une cérémonie qui a réuni les acteurs internationaux du projet - JAEA, F4E, CEA, ENEA, ainsi que les industriels impliqués dans les fournitures de composants comme General Electric, Air Liquide, SDMS, le nouveau nom de la bobine supraconductrice a été dévoilé. « Elle est le résultat d’un véritable travail d’équipe » ont martelé les différents orateurs « une équipe internationale exceptionnelle animée d’une volonté de travailler ensemble pour faire aboutir un projet commun », «  au-delà des compétences techniques, ce sont de réelles qualités humaines qui ont permis de passer les difficultés et de célébrer ce succès ensemble ». 

Cette bobine de 7m de haut sur 4,5m de large et d’un poids de 15 tonnes partira pour le Japon début mai. La deuxième bobine française est en cours de test actuellement et la première bobine italienne est arrivé à Saclay le 7 avril.

SG165549, dépêche du 07/04/2016
Retour en haut