• English  | 
  • WEST  | 
La France signe le Consortium Agreement EUROfusion   

img

Bernard Bigot a signé au nom de la France, le 25 juillet 2014, l’accord de Consortium EUROfusion qui rassemble les différents pays européens, désireux de dérouler ensemble le programme européen de recherche fusion sous la bannière « Horizon 2020 », huitième Programme Commun de Recherche et Développement de l’Union Européenne (2014-2020). Dans ce nouvel accord de Consortium, le CEA représente les laboratoires français de recherche en fusion : 30 entités, du CEA, au CNRS, en passant par l’INRIA, l’Ecole Polytechnique, les Université d’Aix Marseille, Nancy, Nice... et toutes les équipes qui collaborent avec l’IRFM.

 

L’entrée en vigueur de l’accord de Consortium permet dès septembre 2014 l’émission par la Commission Européenne du « Grant Agreement », transférant au Consortium EUROfusion la responsabilité de mettre en œuvre le programme fusion européen dans le cadre Horizon 2020.

 

Ce dispositif (Accord de Consortium et Grant Agreement) remplace, avec effet rétroactif au 1er janvier 2014, l’ensemble des accords bilatéraux de type Association EURATOM-états membres (Association Euratom-CEA, par exemple) qui avaient pris fin le 31 décembre 2013.

 
SG165549, dépêche du 28/07/2014
Retour en haut