Une étape franchie pour le diagnostic WAVS   

WAVS, diagnostic de protection pour ITER en cours de conception par le consortium piloté par le CEA a franchi une nouvelle étape avec la signature du "Procurement Arrangement" entre ITER Organisation et Fusion for Energy.

img

 

 

La protection du premier mur d’ITER sera principalement assurée par un système de surveillance grand champ des composants internes de la machine ITER (le "Wide Angle Viewing System" - WAVS). Ce diagnostic, opérant dans les longueurs d’onde visible et infrarouge, est un instrument majeur pour la protection du tokamak.

Le WAVS est en cours de conception dans le cadre d’un contrat de type « Framework Partnership Agreement » signé entre l’agence domestique européenne, Fusion for Energy, et un consortium piloté par le CEA avec CIEMAT (ES) et Bertin Technologies (FR).

Le Procurement Arrangement définit les spécifications techniques de l’instrument mais aussi les responsabilités de l’agence domestique en charge de cette fourniture. Sa signature va permettre de déclencher la revue de conception préléminaire dont les études ont été menées par l'équipe CEA.

 
SG165549, dépêche du 01/10/2019