Grands Challenges sur le nouveau supercalculateur "Joliot-Curie"   

Les résultats scientifiques obtenus sur Joliot-Curie dans le cadre des Grands Challenges ont été présentés lors d'une journée de restitution et se retrouvent dans la revue Grands Challenges.

img

Avant la mise en production de Joliot-Curie, une série de Grands Challenges - des simulations de très grande taille, issues de la recherche académique et industrielle – ont permis de vérifier son bon fonctionnement de juin 2018 à septembre 2018. Pour quelques scientifiques sélectionnés, ces Grands Challenges constituent une opportunité unique de disposer de l'intégralité des ressources du supercalculateur, leur permettant ainsi de réaliser des avancées majeures, voire des premières mondiales qui seraient impossibles dans un contexte d’utilisations partagées.

L'équipe de GYSELA, à travers le projet GOSPEL (Gyrokinetic Outer layer Simulation with Penalised Extration at the Limiter) a utilisé ce supercalculateur afin de réaliser des simumations incluant la couche limite (SOL - Scrape-Off Layer)  qui se développe entre le plasma et le voisinage de la paroi de la machine expérimentale. Les résultats, complétés par d'autres simulations sur d'autres supercalculateurs, sont en cours d'analyse. Ils ont permis de mettre en évidence une déstabilisation de la zone de cisaillement de l'écoulement zonal conduisant à une turbulence de type Kelvin-Helmholtz, élément nouveau dans la physique de la couche limite du plasma.

Article p.86 à 95

SG165549, dépêche du 02/07/2019