• English  | 
  • WEST  | 
Le système cryogénique du tokamak JT-60SA dans les mains de l'opérateur japonais   

Le 12 décembre 2016 a eu lieu à Saclay la signature quadripartite (Air Liquide, CEA, F4E, QST) du transfert de propriété de l’usine cryogénique de JT-60SA.

img

Le transfert de propriété de l'usine cryogénique de JT60-SA a pu être franchi grâce à la validation préalable de la mise en service de l’installation et la validation des tests de performances obtenues en octobre dernier.

Cette usine cryogénique fait partie de la "fourniture en nature" de la contribution française au projet JT60-SA. Elle permettra de faire fonctionner l’ensemble des aimants à une température de -269°C (soit 4,5 degré au-dessus du zéro absolu).  Elle a été designée, fabriquée, installée au Japon par Air Liquide en partenariat avec le CEA. 

La propriété de l’usine cryogénique après être passée quelques minutes successivement dans le domaine du CEA puis de F4E est maintenant pleinement détenue par l'opérateur japonais QST. Le succés de cette réalisation ouvre la voie à une nouvelle phase de collaboration possible entre les quatre parties qui souhaitent poursuivre des activités communes autour du projet JT-60SA et de son système cryogénique.

Les signataires étaient :
pour Air Liquide : Vincent Pudys, Chef de projet,
Jérôme Legrand, Responsable des activités sur le site de Naka
Pour le CEA : Christine Hoa, Chef de projet et Responsable des activités sur le site de Naka
Jean-Claude Vallet, Responsable du programme JT-60SA au CEA
Pour F4E : Enrico Dipietro, Responsable du programme JT-60SA pour F4E
(en participation à distance, ayant pré-signé les documents)
Pour QST : Yutaka Kamada, Directeur de la Fusion et responsable du projet JT-60SA pour QST.
 

 
SB202320, dépêche du 16/01/2017
Retour en haut