• English  | 
  • WEST  | 
24 août 2018
Hades prend forme à l’IRFM

La future plateforme de tests à hauts flux Hades (High heAt LoaD tESt facility) a franchi un premier jalon important : les tests de bon fonctionnement ont démontré que le matériel installé est opérationnel.

 
Hades prend forme à l’IRFM

Arrivée des composants Hades (boucle hydraulique) à l'IRFM

Hadès n’est pas revenu des enfers mais du Creusot où cette station de tests à hauts flux appelée FE200 a fourni plus de 25 ans de bons et loyaux services pour Areva NP (Framatome aujourd’hui). Conçue, au départ, au CEA Cadarache et cofinancée par Areva au début des années 90, une partie de la station (celle réalisée par le CEA/DRFC à l’époque) a été transférée en mars 2018 à l’IRFM suite à la décision d’AREVA de l’arrêter fin 2016.

Les principaux sous-systèmes  (chambre à vide de 8 m3, boucle hydraulique pressurisée, système de pompage, boucle secondaire, diagnostics et contrôle-commande) ont été installés et testés lors de la première phase du projet qui s’achève avec les résultats positifs des tests de bon fonctionnement.

Le prochain jalon sera l’installation du canon à électrons à forte puissance (plusieurs dizaine de kW) dont l’achat est en cours de négociation actuellement. Il permettra de doter l’an prochain l’IRFM d’une plateforme unique en France pour le développement et la caractérisation de matériaux, composants et instrumentation en environnement extrême (vide, haute température, haut flux thermique).

 
Hades prend forme à l’IRFM

Installation d'Hades

Maj : 24/08/2018 (718)

Retour en haut