• English  | 
  • WEST  | 
06 avril 2018
WEST sous les feux des projecteurs

Le CEA a inauguré son tokamak WEST le 6 avril 2018 en présence d’élus nationaux et locaux, ainsi que des institutionnels qui ont participé à son financement.

 

Après des premiers résultats encourageants fin 2016 et fin 2017, le tokamak WEST du CEA entame avec ses partenaires sa nouvelle vie. C’est une nouvelle machine de fusion que les chercheurs ont appris à piloter ces derniers mois. Tore Supra, le Tokamak du CEA a subi une profonde transformation. Devenu WEST pour « Tungsten (symbole chimique W ) Environment in Steady-state Tokamak », il va notamment devoir tester l’un des composants clés d’ITER, le divertor et explorera les problématiques de physique et d’opération sur des plasmas longues durées en environnement tungstène.

Après quatre ans de travaux de 2013 à 2016, un jalon important a été franchi avec un premier plasma en décembre 2016. Fin 2017 WEST a ensuite rejoint la famille des tokamaks avec divertor en réalisant son premier plasma en « Point X ». Cette configuration magnétique permet de passer en mode de confinement amélioré, et de tester les composants qui font face au plasma dans des conditions similaires à celles d’ITER.

Depuis, les progrès sur cette nouvelle machine sont constants et le programme expérimental qui embarque la communauté fusion nationale et internationale fait l’objet d’une feuille de route explicite sur les prochaines années. Le 6 avril, c’est devant toute l’équipe et en présence des représentants des Institutions ayant subventionnées la transformation de Tore Supra en WEST (Fonds FEDER, Etat, Région PACA et Conseil Départemental des Bouches du Rhône), ainsi qu’en présence de quelques députés et élus locaux, que le tokamak WEST a été inauguré.

 
WEST sous les feux des projecteurs

Officiels présents lors de l'inauguration

Extrait du son et lumière : http://irfm.cea.fr/Phocea/Video/index.php?id=27 

 

Maj : 10/04/2018 (661)

Retour en haut