• English  | 
  • WEST  | 
16 novembre 2017
Validation finale des alimentations électriques pour JT-60SA

Dans le cadre de l’approche élargie d’ITER, le CEA s’est engagé à fournir les alimentations électriques de quatre des dix  bobines poloïdales et des bobines toroïdales pour le tokamak Japonais JT-60SA. Arrivées au Japon en juin 2016, ces alimentations ont été installées et testées à pleine puissance sur charge. Elles ont été validées en septembre 2017.

 

Installation de l'alimentation électrique de la bobine poloïdale EF3

L‘installation des alimentations fournies par le CEA  a débuté dès juillet 2016, le mois suivant leur livraison sur le site QST de Naka. Avec l’aide d’un installateur local (entreprise NAT), cette étape, d’une durée totale de près de 8 mois, s’est déroulée en 2 phases:

  • Le montage (tel un mécano) des divers composants (armoires, inductances, jeux de barres, …) et leur ancrage pour répondre aux sévères normes parasismiques japonaises

  • Le raccordement des alimentations aux sources (transformateurs), charges (jeux de barres vers bobines supraconductrices) et autres utilités (système de refroidissement et contrôle) du tokamak JT-60SA

Une fois les alimentations installées et raccordées, c’est l’indispensable phase de pré-commissioning qui a pu débuter. Elle rassemble tous les contrôles nécessaires avant la mise sous tension pour éviter toutes casses de composants. En effet, ce sont tous les signaux internes et externes, les capteurs (tension, courant, température, débit…), les commandes thyristors (semi-conducteurs de puissance), l’ordre d’arrivée des phases transformateurs, les sécurités, … qui ont été méthodiquement contrôlés un à un pour que les tests en puissance soient réalisés dans les meilleures conditions de sécurité technique et humaine possibles.

Ces premiers contrôles effectués, les alimentations ont été mises sous tension avec succès afin d’entamer la dernière phase dite de commissioning sur charge où chaque alimentation a été pilotée en local et depuis un PC simulant le futur système de supervision pour atteindre leurs spécifications maximales en tension (900v pour les alimentations des bobines poloïdales (EF) et 80v pour l’alimentation des bobines toroïdales (TF)) et en courant (20kA pour les alimentations EF et 25,7kA pour l’alimentation TF) dans les conditions de fonctionnement les plus sévères (220s ON / 1580s OFF pour les alimentations EF et 8h en continu pour l’alimentation TF).

La validation effectuée en septembre 2017 de ces 5 alimentations de puissance permettra de signer la clôture du projet débuté en mars 2013. Elle est  prévue début 2018, après la formation des opérateurs Japonais et la remise des documents finaux.

 

Olivier BAULAIGUE (STEP/GELEC)

 

Fin des tests de validation sur site

Maj : 04/12/2017 (642)

Retour en haut