• English  | 
  • WEST  | 
05 décembre 2015
La Réalité Virtuelle pour intégrer les TBM d'ITER

Le CEA est engagé au côté d'IO pour travailler sur les composants situés derrière les  modules tests de couvertures productrices de tritium dans ITER (Test Blanket Modules ou TBM).  L'equipe mise en place apportera son aide pour porter la conception de ces composants, et les opérations de maintenance associées, du stade conceptuel au stade de conception finale, en utilisant les outils de Réalité Virtuelle.

 

ITER

Dans un futur réacteur de fusion basé sur la réaction DT, le tritium, un élément rare, devra être fabriqué sur site. Pour cela, le neutron produit lors de la réaction de fusion viendra interagir avec du lithium contenu dans un composant appelé couverture tritigène. Plusieurs concepts de couvertures tritigènes existent, différant par la forme du lithium (solide ou liquide), le matériau de structure (acier, SiC-SiC), le caloporteur (H2O, He, métal liquide), la nécessité d’un matériau multiplicateur de neutrons spécifique comme le béryllium …

 

Trois queusots équatoriaux d’ITER seront dédiés aux tests de couvertures productrices de tritium (TBM), permettant le test simultané de 6 TBMs. Les TBMs et leur système associé forment les Test Blanket System (TBS) et seront fournis par les partenaires d’ITER concernés. Leur intégration et la conception des composants communs sont portées par l’équipe IO/TBM. 

 

C'est en support à cette équipe que le CEA va apporter son expertise en ingénierie en incluant l’utilisation des outils de réalité virtuelle d'une part et la connaissance de l'environnement nucléaire d'autre part.

 

 

En salle de Réalité Virtuelle

 

L'équipe CEA, composée de spécialistes Fusion et Réalité virtuelle (IRFM) et de spécialistes nucléaires (DEN)  a commencé à travailler sur le sujet début décembre.

 

Une première phase d'environ 6 mois va permettre prioriser les travaux et déterminer des méthodes de conception répondant aux règles de l'art d'un environnement nucléaire. Les activités d'ingénierie sur les composants et les zones priorisées par IO commenceront après. Elles prendront en compte les aspects de maintenance en milieu nucléaire.

 

 

Maj : 21/01/2016 (484)

Retour en haut