• English  | 
  • WEST  | 
05 octobre 2014
L'expertise technologique et le savoir-faire français au service du Stellarator Allemand W7X

Les 2 cônes de protection de 2 des queusots du Stellarator W7X sont arrivés en temps et en heure à Greifswald, grâce au support de l’IRFM.

 

A la demande du Prof. Robert Wolf, Director of Department Stellarator Heating and Optimization Head of Wendelstein 7X Heating, l’IRFM est intervenu auprès de SDMS, le contractant en charge de fabriquer les deux cônes de protection des queusots de la machine où sont localisés les injecteurs de neutres à haute énergie.

En effet, suite à des difficultés internes chez le contractant et chez un sous-traitant, un délai de près de trois semaines avait été annoncé par SDMS pour la finition des cônes, alors même que ces éléments de protection pour ces deux queusots de la machine étaient sur le chemin critique pour la fermeture de l’enceinte à vide avant le test complet du nouveau Stellarator W7X, situé en Allemagne à Greifswald au nord de Berlin près de la mer Baltique.

L’IRFM est donc intervenu auprès de l’entreprise SDMS et de son sous-traitant MONNIER-SERMI, afin de comprendre les tenants et aboutissants de cette fabrication complexe, puis de proposer des solutions managériales et techniques permettant de coller à nouveau au planning. Les difficultés ont été surmontées, le premier cône est arrivé à Greifswald le 25 Août et le second le 2 septembre 2014, prêts pour un dernier test avant leur implantation dans W7X les 15 et 22 septembre respectivement, conformément au planning initial.

 Le pompage du cryostat de W7X est prévu fin septembre avec comme objectif de mettre en froid le cryostat en Janvier 2015.

Enfin, après les ultimes vérifications et tests, le premier plasma devrait être réalisé dans W7X en Juillet 2015.

 

Maj : 05/11/2014 (424)

Retour en haut