• English  | 
  • WEST  | 
28 juillet 2014
La communauté internationale Fusion se mobilise autour du programme scientifique de WEST

Du 30 juin au 2 juillet 2014, le premier workshop international WEST a réuni près de 120 participants à Aix en Provence. L’objectif était de consolider le programme scientifique de WEST pour les prochaines années. Objectif atteint : une version révisée du programme scientifique sortira d’ici fin 2014, enrichie d’un certain nombre de nouvelles propositions. En parallèle, les conclusions du workshop serviront de base à la future participation du programme de fusion européen dans WEST.

 

Le « 1st international WEST workshop » a eu lieu du 30 juin au 2 juillet à Aix en Provence, dans des locaux mis à disposition par Aix-Marseille Université pour les 2 premiers jours et à Cadarache le dernier jour, se terminant par une visite des chantiers WEST et ITER. Ce Workshop, soutenu par la Communauté du Pays d’Aix (CPA), qui avait mis à disposition le magnifique cadre du Musée Granet pour la Réception de Bienvenue, a permis aux participants de découvrir une partie des collections du Musée lors de cette soirée.

Environ 120 personnes se sont déplacées, de par le monde, pour assister à ce premier Workshop autour de WEST : les laboratoires européens, français en premier lieu, mais également allemands, anglais, italiens, belge, polonais, tchèque, néerlandais, et des laboratoires beaucoup plus lointains, chinois, japonais, sud-coréens et américains. L’objectif de ces trois jours était d’élaborer, ensemble, le programme scientifique de la plateforme WEST pour les années à venir. Les discussions, organisées par thématiques, étaient présidées par des experts internationaux.

 

Le workshop a démarré par une description des besoins d’Iter Organization et des agences domestiques européenne et japonaise en charge de la fourniture du divertor d’ITER. Le représentant d’EUROfusion a également présenté comment WEST s’insèrera, en tant que nouvelle installation expérimentale, dans le programme de recherche européen. Ont suivi des présentations générales sur le projet WEST par les équipes de l’IRFM. Le deuxième jour a été dédié à des sessions en parallèle sur différentes thématiques de recherche. La première session sur les aspects de démarrage du tokamak a soulevé les problématiques de conditionnement et de chauffage par ondes en environnement tungstène. La deuxième session consacrée aux tests de la technologie des composants du divertor d’ITER, principal objectif du projet WEST, a mis en exergue les conditions spécifiques d’un tokamak activement refroidi et l’opportunité d’une campagne hélium pour la préparation de la phase non activée d’ITER. La session concernant la thématique choc long en mode H a notamment montré l’intérêt du grand rapport d’aspect de WEST dans la compréhension du transport turbulent. La session sur l’exploration de l’interaction plasma paroi sous forte fluence a permis de s’interroger sur le comportement de composants soumis à des millions de transitoires ; enfin lors de la dernière session relative aux scénarios dits « avancés » ont été évoquées les potentielles contributions aux phases d’exploitation en régime continu de JT-60SA et ITER.

La synthèse de ces discussions très fructueuses a été présenté le 2 juillet par les responsables des sessions de travail sera intégrée dans la mise à jour du « Research Plan » de WEST d’ici la fin 2014.

 
La communauté internationale Fusion se mobilise autour du programme scientifique de WEST

            

 

Maj : 28/07/2014 (409)

Retour en haut